9 étapes pour se motiver et passer à l’action

Let's gooo ! Vous êtes motivés j'espère !

Quand on veut se mettre à son compte ou bien qu’on vient de se lancer et que notre activité ne décolle pas encore, le moins qu’on puisse dire est que rester motivé dans la durée représente un vrai challenge.

Au début, plusieurs périodes qui requièrent beaucoup d’investissement personnel – en temps, en énergie et en argent – s’enchaînent.

Pour autant, les efforts que tu fournis ne t’apportent pas un résultat tangible directement.

Et c’est normal : valider son idée de projet, construire son offre, établir son positionnement, mettre en place des partenariats, se faire connaître, se former, etc.

Tout cela se construit sur le long terme et prend énormément de temps.

Selon le business model que tu choisiras, plusieurs mois de persévérance au minimum seront nécessaires avant que ton travail ne porte ses fruits et te permette d’obtenir tes premiers clients.

On appelle ça plus communément la traversée du désert.

C’est une période où il est facile de se remettre en question, de se décourager et… d’abandonner. Car comme quand tu traverses un désert, tu dois continuer à avancer sans voir le bout du chemin et avec peu d’indices qui te confirment que tu es sur la bonne voie. Un tas de doutes et de peurs apparaissent alors :

  • Et si ce projet n’était pas tout à fait celui que je voulais ?
  • Pourquoi les gens viendraient acheter chez moi alors qu’il y a tant d’entrepreneurs qui font déjà ça très bien et avec une meilleure expérience que moi ?
  • Est-ce-que je vais vraiment réussir à avoir l’impact que je désire ?
  • Qu’est-ce-que je fais si je n’ai pas de clients ?
  • Et si j’en ai trop et que je me retrouve surchargé de travail ?
  • Et si je n’étais pas fait pour être entrepreneur finalement ?
  • Et si je n‘arrive pas à exprimer clairement mon message au risque d’être mal compris ?

Etc, etc. Bref tu as saisi l’idée.

Et c’est pour cela qu’il est indispensable de trouver des hacks pour garder le niveau de motivation requis pour persévérer 😉

J’ai rencontré beaucoup de personnes laisser tomber leur idée pourtant brillante par découragement et je trouve que c’est un vrai gâchis !

Toi aussi tu vois ta motivation évoluer en dents de scie ?
Alors cet article est pour toi !

Pour ne rien te cacher, je connais ces doutes par cœur !
J’ai testé pas mal de choses pour me garantir d’avancer comme je le souhaite.

Tout l’objet de cet article est de te partager les 9 principes que j‘en ai retiré (mon préféré est le n°9 !) et qui vont te permettre d’accomplir le projet qui te tient à coeur.

1. Mets-toi des objectifs de résultats à atteindre

« Si tu ne programmes pas ton succès, tu es en train de programmer ton échec » .

Jack Canfield

Avancer sans objectif c’est un peu comme rouler en voiture sans savoir où tu vas.

Je crois que tu seras d’accord avec moi pour dire que tu pourrais rouler pendant des heures sans jamais savoir le moment où tu seras arrivé à destination. C’est pareil pour ton projet : il te faut une destination. Un but.

Les objectifs que tu veux atteindre donneront une direction claire à tes actions quotidiennes et il est donc essentiel que tu saches quels sont les résultats que tu veux obtenir. C’est ce qui te permettra d’avoir un cap à suivre.

Et pour cela, il va te falloir passer d’un objectif abstrait à un objectif concret et délimité dans le temps.

délimité dans le temps.

Par exemple, si l’un de tes objectifs est d’avoir une meilleure visibilité, qu’est-ce-que ça veut dire pour toi concrètement ?

La réponse sera différente pour chacun, alors comment ça se traduirait pour ta situation ? Obtenir 200, 500, 1 000 fans sur ta page Facebook ?  

Je t’invite aussi à te donner une date butoir à laquelle tu veux avoir atteint cet objectif, ce qui te permettra de savoir où tu en es. C’est aussi un moyen de se mettre le petit coup de pression nécessaire pour se lancer dans l’action 😉

2. Rappelle-toi pourquoi tu fais ce que tu fais

Tu pourras avoir toutes les techniques de motivation du monde, si ce que tu fais n’a pas de sens pour toi, il te sera vraiment difficile de retrouver l’énergie.

Si je te demande de me faire un moon walk là tout de suite, tu vas probablement me répondre : « ben non, pourquoi je ferai ça ? ». Par contre si ton ambition c’est de pouvoir danser comme Mickael Jackson, ça fait plus de sens d’un coup.

Si ce que tu fais ne te fait pas vibrer, le problème n’est pas le manque de motivation en lui-même : peut-être que tu n’es simplement pas au bon endroit et que ton projet n’est pas lié à une cause qui t’anime suffisamment, ou peut-être même que tu fais des choses que tu crois devoir faire mais qui ne te correspondent pas.

Entreprendre c’est enfin avoir la liberté de choisir ton quotidien et d’agir pour le changement que tu veux voir émerger autour de toi.

Alors prends soin de bâtir ton activité sur un pourquoi fort :

  • un pourquoi pour les autres : la cause que tu veux défendre et qui te donne envie de te lever le matin, l’impact que tu veux avoir sur la société ;
  • un pourquoi pour toi : être ton propre patron, agir en accord avec tes valeurs, gagner en liberté, exploiter ton potentiel à fond.

Te rappeler ton pourquoi et t’autoriser à le manifester de la façon qui te ressemble te redonnera un véritable élan dans les moments de doute.

3. Identifie ton objectif d’évolution personnelle

Ce principe est surtout valable si tu repousses ton objectif depuis des mois parce-qu’il t’intimide ou que tu anticipes, consciemment ou inconsciemment, une conséquence indésirable.

Alors qu’est-ce qui t’empêche d’y aller ? Une peur ? Un doute ? Un à priori sur ta capacité à le faire ?

Demandes-toi alors la vraie raison qui te pousse à vouloir garder cet objectif.

En quoi va-t-il te faire sortir de ta zone de confort ? Qu’est-ce-qu’il va t’apporter personnellement ?

Une fois identifié, ton objectif va s’affiner et pourrait alors ressembler à ceci (pour reprendre notre exemple) :

  • Oser publier du contenu qui n’est pas parfait
  • Apprendre à publier du contenu impactant
  • Apprendre à me foutre de savoir ce que penseront les autres de mes publications
  • M’entraîner à exprimer mon message

4. Découpe-le en petits objectifs d’actions

Maintenant que ton cap est clair, que tu sais pourquoi c’est important pour toi et que tu sais que tu vas en ressortir grandi, il va falloir trouver comment tu vas t’y prendre pour te rapprocher de ton objectif depuis là où tu te trouves aujourd’hui.

Tu vas élaborer un plan d’actions composé de petits objectifs réalisables sur le court terme et qui sont entièrement sous ton contrôle.

Pourquoi ? Parce-que c’est essentiel pour entretenir la sensation d’avancer sans pour autant te mettre une pression qui peut s’avérer paralysante.

Les résultats que tu vas obtenir ne sont pas entièrement sous ton contrôle (parfois tu fais toutes les actions du monde pour atteindre quelque chose et tu ne l’atteins pas) alors que le plan d’actions, lui, se situe entièrement entre tes mains.

Et tu n’es pas obligé de faire un pas de géant tout de suite ! Tu risques de te mettre une pression inutile sur les épaules ou de procrastiner. Au contraire, c’est beaucoup plus encourageant d’avancer doucement mais en continu, et d’augmenter la difficulté de façon progressive.

Reprenons notre exemple : admettons que tu veuilles gagner en visibilité et apprendre à oser publier du contenu qui n’est pas parfait.
Qu’est-ce-que tu peux mettre en place aujourd’hui en terme d’actions, à partir de tes ressources actuelles ?
Ce serait peut-être : « à partir de maintenant et pendant 3 mois, je publie 3 fois par semaine sur les réseaux sociaux. »

5. Mesure tes avancées et ré-ajuste

J’ai cette citation de Robert Louis Stevenson qui illustre parfaitement l’idée :

“Don’t judge each day by the harvest you reap but by the seeds that you plant.”

Robert Louis Stevenson

Au jour le jour, je t’invite à te focaliser uniquement sur tes objectifs en terme d’actions, c’est-à-dire sur les graines que tu peux planter.

Ensuite seulement, tu vas prendre un peu de hauteur et pouvoir identifier si les graines que tu as plantées font bien pousser les fruits que tu souhaites récolter.
Prends-toi un rendez-vous au moins une fois par mois pour revenir sur tes objectifs-résultats et évalues si ton plan d’action t’en rapproche au bon rythme, t’en rapproche trop lentement, ou t’en éloigne.

Si tu es dans l’un des deux derniers cas, tu vas pouvoir analyser ce qui n’a pas fonctionné, reproduire ce qui l’a été et modifier ton plan d’actions en fonction.

Et si l’objectif de l’objectif était simplement de te mettre en action ?

C’est ok si ton objectif de résultat n’est pas atteint. Mais tu peux être sûr que les actions que tu auras mises en place vont t’amener un cran plus loin : tu auras de nouvelles données insoupçonnées qui te permettront de préciser ou de réajuster l’objectif en connaissance de cause.

Sans compter que ta capacité à t’être mis en mouvement t’aura fait gagner en confiance en toi : la personne que tu seras devenue en cherchant à atteindre tes objectifs est bien plus important à mes yeux que l’obtention des résultats en eux-mêmes.

6. Pose-toi un cadre de travail

Comme beaucoup d’entrepreneurs qui se lancent, tu travailles peut-être de chez toi.
Il est alors essentiel que tu aies un minimum de structure dans ton organisation, par exemple : te lever tous les jours à la même heure, te donner un horaire de travail que tu t’engages à respecter.

A titre d’exemple, voici mon cadre de travail :

Ma structure de travail quotidienne – 2019

Tu remarqueras que je ne travaille pas 12 heures par jour et que je m’aménage pas mal de temps libre sur mes journées. J’ai calé mes créneaux de travail sur les moments où j’étais naturellement la plus productive et mes créneaux personnels sur les moments où je le suis moins.

A toi de trouver ce qui fonctionne pour toi 😉

7. Conditionne-toi au quotidien

Le cerveau est fait de telle sorte que par défaut, il recherchera toujours la facilité et la satisfaction immédiate à l’effort, même si l’effort apporte plus d’épanouissement sur le long terme.

Cela veut dire que c’est à toi de fournir l’effort de te conditionner au quotidien.

Par exemple en commençant ta journée par te lever toujours à la même heure et commencer par une routine matinale qui t’apportera le focus et l’énergie donc tu auras besoin.

C’est exactement pour cette raison que je me donne 2 heures tous les matins pendant lesquelles je me fais du bien et je me prépare mentalement à la journée qui arrive.

8. La procrastination utile

C’est complètement ok de ne pas être 100% du temps à 100% de sa motivation, donc autant accepter les hausses comme les baisses de régime.

Être entrepreneur c’est aussi décider de ton planning selon ton propre rythme et surfer sur les vagues de ta motivation.
Par exemple, si après le repas du midi tu te rends compte que malgré tes efforts tu n’es pas productif à ce moment de la journée, alors CHOISIS de faire autre chose à ce moment là.

Tu en reviendras avec les idées fraîches et le fait de t’être octroyé un temps de repos te fera revenir bien plus productif.

Si le sujet t’intéresse, tu peux visionner ce TEDx qui traite justement des bienfaits de la procrastination.

TEDX de Tim Urban : Dans la tête d’un expert en procrastination

9. Et le plus important : apprécie le chemin

Pendant longtemps je travaillais comme une acharnée sans jamais m’octroyer de récompenses sous prétexte que je n’avais pas encore obtenu les résultats que je voulais ou que je n’avais pas encore fini tout ce que je m’étais dit que je voulais faire pendant ma journée.

J’ai relâché la pression et j’ai accepté que monter une activité prend du temps. Je me suis autorisé à faire les choses que j’avais envie de mettre en place depuis longtemps : prendre des cours de danse, voyager plus régulièrement, me remettre au sport.

Est-ce-que tout est parfait ? Non.

Mais ça me fait vraiment plaisir de laisser de la place pour ces activités qui me tenaient tant à cœur ! Je retiens qu’en faisant ça, je vibre une toute autre énergie : je fais ce qui me plait, je m’éclate, j’aime à quoi ressemble ma vie, et c’est forcément plus agréable d’être au contact de personnes qui propagent des ondes positives.

D’ailleurs c’est en me rendant à des événements pour mon bien-être personnel que j’ai rencontré les filles qui sont devenues par la suite mes premières clientes !

Voilà je t’ai partagé là où j’en suis pour le moment, je t’invite à tester ce qui te parle et voir ce qui fonctionne pour toi !

Si tu souhaites me partager un autre principe que tu as mis en place et qui t’a aidé, sache que je suis toujours preneuse de tester de nouvelles choses, tu peux m’écrire ça en commentaires !

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur email

J'envoie d'autres articles comme celui-ci chaque semaine à mes abonnés pour les aider à concrétiser le projet qui leur ressemble . Rejoins-les grâce au formulaire ci-dessous, c'est gratuit et tu te désinscris quand tu veux :

Photo de Camille

Camille Guegan

J’accompagne les gens qui veulent être acteur de leur vie en les aidant à déployer le projet qui répond à leurs valeurs. Je les aide à se retrouver pour être l’entrepreneure qu’ils ont envie d’être.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu